Association
NON au POCL

OUI aux ALTERNATIVES

Revue de presse

JUILLET 2016 : Le POCL, un projet bien réel

Depuis notre création, nous avons toujours entendu relayer la rumeur : "Pourquoi se battre, ça ne se fera pas, il n'y pas de sous", "Le projet est abandonné, je le tiens d'un élu"...
Ces jours-ci, le secrétaire d'Etat aux transports a donné pour missions au nouveau coordonnateur du POCL, M. Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes :
- d'engager les études préalables à la déclaration d'utilité publique sur les sections communes
- de conduire une dernière étape de concertation pour le choix du tracé central (Ouest ou Médian).

Notre association maintient que le projet de LGV POCL doit être repensé au vu des alternatives existantes dont celles du maintien et de la modernisation des lignes qui desservent une très grande partie des territoires. Le "tout TGV" et la très grande vitesse, ne sont plus les outils adéquates pour la construction de notre avenir. Pour qu'enfin le progrès, le vrai bénéficie à l'ensemble de la population.


Suite à la réunion publique du 7 mai pour le "MANIFESTE"

Articles parus dans la presse, suite à a réunion publique du 7 mai 2016, à la Tour de Vesvre, pour la présentation du "Manifeste pour l’abandon du projet POCL en faveur de la modernisation des lignes actuelles"


les lignes secondaires

Notre association " NON au POCL"  défend au titre de "OUI aux Alternatives" les lignes TET et TER dont la ligne Paris- Nevers via Cosne


Communiqué de presse du 12 septembre 2015 - Lettre aux maires

L'ASSOCIATION NON AU POCL ALERTE PLUS DE 400 COMMUNES SUR LES RISQUES DU POCL

L’association NON AU POCL, OUI AUX ALTERNATIVES vient d’adresser un courrier à plus de 400 communes potentiellement impactées par le tracé médian du POCL. Dans ce courrier, l’association invite les conseils municipaux à se faire communiquer par le gouvernement toute information actualisée pour assurer une information « grand public » auprès de leurs administrés. Elle les encourage à voter en conseil municipal une délibération pour manifester d’une part, leur avis défavorable au projet de seconde ligne à grande vitesse PARIS-LYON et d’autre part, pour demander que les actuelles voies ferroviaires soient maintenues et modernisées (rails, matériels, services, dessertes et fréquences des trains).
Des alternatives à la construction d’une seconde LGV existent : débattons-en !

Contact presse : Robert Mileta, secrétaire. Courriel : contact@non-au-pocl.fr Tél. : 06.83.34.09.86


Réunion publique du 6 juin 2015

Articles de presses parus au mois de juin 2015 avant et après la réunion publique du 6 juin.


Création de l'association

Article paru dans le Berry Républicain du 31 mars 2015 pour la création de l'association "NON au POCL".