Association
NON au POCL

OUI aux ALTERNATIVES

MANIFESTE POUR L'ABANDON DU POCL AU PROFIT DE LA MODERNISATION DES VOIES

publié le 24 Apr 2016

Appel pour demander l'abandon du projet de LGV POCL

au profit de la remise en état et de la modernisation des lignes existantes :


Alors que le projet de construction d'une ligne à grande vitesse (LGV) Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon (POCL) est dans sa phase d’aboutissement, nous constatons le lent déclin du service des trains sur les trois grandes lignes qui desservent le grand centre de la France* : la réalisation du POCL se fera au détriment de l'avenir de nos lignes existantes.

Le projet POCL a été initié à partir de deux hypothèses :

1)  « la saturation à venir de la ligne LGV Paris Lyon nécessiterait la construction d’une LGV bis »;

2)  « le bénéfice de cette LGV bis pour désenclaver les territoires du grand centre de la France ».

Mais aujourd'hui, nous savons que :

- La saturation n'est pas avérée, et que, quand bien même elle le serait, des solutions existent pour y remédier (nouvelles technologies de régulation du trafic, trains à double étage…).

- L'expérience d'autres LGV prouve que le POCL ne bénéficiera pas à un développement économique efficace de nos territoires car s’il traverse les territoires, il ne les dessert pas.  Seules quelques villes verront s'arrêter des TGV, en petit nombre, car l'essentiel du trafic se fera, non-stop, de Paris à Lyon, du nord au sud de la France.

- Le modèle économique des TGV n’est pas viable. Le “Tout TGV " dénoncé par la Cour des Comptes, induit des investissements pharaoniques pour une rentabilité économique de plus en plus douteuse, comme le montrent les comptes 2015 de la SNCF.

Aujourd'hui, nous défendons un nouveau grand projet en remplacement du POCL qui s'appuie sur la remise en état et la modernisation du réseau ferroviaire existant (voies, trains, services, fréquences), parce que ces lignes qui irriguent largement nos territoires (villes petites, moyennes et grandes) et qui font circuler les TER, les Intercités et le fret n'attendent qu'un vrai projet pour leur redonner l'élan économique et le bénéfice social qu'elles assurent à tous.

Aujourd'hui nous savons et nous devons choisir quels trains pour l'avenir afin qu’ils profitent à  tous dans un vrai projet d’intérêt général.

Les signataires de cet appel (collectivités territoriales, entreprises, associations…) demandent l’abandon du POCL, quel que soit son tracé, “ouest” ou “médian”. Ils demandent que les pouvoirs publics et la SNCF repensent l’aménagement du territoire du grand centre de la France en s’appuyant sur la modernisation des réseaux ferroviaires existants. Ce nouveau plan ambitieux de l’Etat et des Régions permettra de concilier l’efficacité des liaisons longues distances avec le respect de l’intérêt général qui est celui d’un développement profitable à tous, respectueux des hommes, de l’environnement et des finances publiques.

Abandonnons la LGV POCL et reprenons le train du progrès, le vrai.

Les signataires de l’appel (personnes morales) : Associations, Collectivités territoriales, entreprises…

En pièce jointe, les arguments à l’appui cet appel en faveur de l’abandon du POCL au profit de la remise en  état et de la modernisation des lignes existantes.

Plus d’informations sur l’appel et comment rejoindre les signataires sur http://non-au-pocl.fr

*Les principales voies ferrées existantes du grand centre de la France utilisées notamment pour les trains  Intercités (Trains d’Equilibre du Territoire – TET) :    voir visuel des voies ferrées
1) PARIS  – TOULOUSE (POLT) 2) PARIS  – CLERMONT-FERRAND 3) LYON - NANTES

3 commentaires


16/10/2016 19:11

16/10/2016 19:11

26/10/2017 05:22

Ecrire un commentaire