Association
NON au POCL

OUI aux ALTERNATIVES

PROJET D'EXPOSITION & CONFERENCES / DEBATS

publié le 05 Jun 2020

Notre Association « NON au POCL, OUI aux Alternatives »  (membre de la Fédération F.N.A.U.T) a eu pour but, dès son origine, de demander la modernisation des infrastructures et des matériels des lignes existantes, en lieu et place d’un projet pharaonique de LGV qui, à l’origine en 2010, était évalué à 12Md€.

OUI,  nous avons bel et bien perdu 10 ans.

Nous faisons partie de ceux qui ont combattu ce projet de LGV , devenu  obsolète, en expliquant  à tous les tenants (élus, acteurs économiques, population), à qui on a fait miroiter la venue du progrès ,  que ce soi-disant progrès n’aurait été bénéfique que pour les villes situées aux extrémités de la ligne et seulement pour  certains qui  bénéficient déjà de la ligne historique LGV 1.

Le Grand Centre de la France,  n’en aurait eu que les inconvénients et si peu d’avantages.

Heureusement,  la loi LOM, ne mentionne plus ce projet.

La loi LOM, en effet, dit NON au Tout TGV et  préconise « clairement » la réhabilitation des lignes actuelles, voire même la remise en état de lignes abandonnées.
 
Les débats au sujet de cette loi et sa mise en application  ont été malheureusement perturbés par différents évènements : les gilets jaunes lors de la consultation, puis la réforme des retraites lors de son vote fin 2019 et, enfin, la pandémie du covid19 lors de son application.

C’est une des raisons pour laquelle notre Association, associée à d’autres, propose d’organiser fin septembre début octobre  « si les conditions le permettent »  une exposition intitulée «  La mobilité en milieu rural de 1900 à demain » qui aura à cœur de se pencher sur l’histoire de tous les moyens de transport de personnes et de marchandises, avec, bien entendu, le fameux » Tacot », ligne emblématique du Cher Nord, mais aussi  les canaux et  tous les autres moyens de déplacement dans notre Région .

Cette exposition sera axée sur les moyens du passé,  actuels ainsi que sur ceux du futur et elle sera complétée par des conférences et/ou débats   menés par différents acteurs : élus, acteurs économiques, associations, chercheurs, mais aussi  avec toutes celles et tous ceux qui souhaitent s’exprimer sur ce thème  devenu la conséquence de ce que nous venons de vivre et pour lequel nous  nous devons de trouver des solutions d’avenir les meilleures possibles.

Vous trouverez en pièce jointe le dossier de presse.

3 commentaires


24/06/2020 21:12

16/07/2020 08:01

05/08/2020 09:57

Ecrire un commentaire