Association
NON au POCL

OUI aux ALTERNATIVES

Suite du rapport DURON

publié le 08 Feb 2018

Communiqué de Presse du 6 février 2018.

Cela fait 7 ans que le projet de seconde ligne LGV dit POCL a été initié, dans la foulée du Grenelle de l’environnement et d’une « appétence » de certains élus aux grands travaux.

Le rapport Duron qui vient d’être remis au gouvernement le 1er février et dont la presse nationale et régionale s’est fait l’écho, confirme ce que nous avons toujours défendu.

1) La fausseté d’une des deux raisons de ce projet, à savoir la saturation de la ligne historique LGV Paris-Lyon. Cette saturation n’a jamais été avérée, annoncée pour 2020 puis pour 2035, elle est dorénavant reportée à 2038 voire plus  du fait notamment de la mise en  place du système d’exploitation ERTMS49 et de l’entrée en service de matériels TGV plus capacitaires. Dans ce contexte, le Conseil considère qu’il est pertinent, au moins jusqu’à un éventuel réexamen dans dix ans de la question, de ne pas poursuivre les études du projet Paris-Clermont Ferrand-Lyon et de lever sans attendre les contraintes que fait peser le projet sur l’urbanisation des villes d’Ivry et de Vitry*.

2) L’importance, pour le désenclavement du  Grand Centre de la France, de la modernisation des lignes existantes, en infrastructures et en matériels. Plus de 200M€ prévus sur le POLT  (Paris – Orléans – Limoges - Toulouse). Le Conseil souligne en revanche l’importance qui s’attache au renouvellement du matériel roulant de la ligne ferroviaire structurante Paris-Clermont Ferrand et à la couverture numérique de cette ligne dans les tout meilleurs délais. Concernant ce dernier point, il apporte son soutien au projet en cours d’une connectivité, d’ici la fin de cette année, des circulations Intercités. Il est nécessaire par ailleurs de poursuivre les réflexions sur d’éventuels relèvements de vitesse, afin de préciser le rapport coûts-avantages des différentes hypothèses, dans une perspective de long terme*.

Or les défenseurs du projet dans le Cher, en particulier M. le Sénateur Rémy Pointereau, président de l’Association TGVGCA ainsi que son vice-président M.Daniel Dugléry maire de Montluçon, proclamaient encore le 1er septembre 2017 dans les colonnes du journal Le Berry que la « saturation est à court terme ». Le Président de la région Rhône-Alpes-Auvergne M.Laurent Wauquiez intimait, récemment au Président de la République, l’ordre de s’engager pour ce projet et le Conseil Départemental du Cher en faisait un panégyrique de 3 pages dans la revue Cher magazine du mois de juin.

Cette erreur des défenseurs du POCL n’est pas la seule : ils oublient que moderniser radicalement les lignes existantes reviendra 4 fois moins cher et sera beaucoup plus rapide que construire une LGV.

Plus grave : le combat mené par les défenseurs du POCL a fait perdre 10 ans au Cher. Si, au lieu de se battre pour un hypothétique grand projet, ces personnes avaient exigé une modernisation radicale des lignes existantes, Bourges et Vierzon, ainsi que Montluçon et Nevers auraient pu être reliées dès 2020 à Paris par des trains fiables, confortables et rapides (moins de 90 minutes pour Paris à Bourges) comme le demande la FNAUT, la plus grande association des usagers de la SNCF.
Des années ont donc été perdues à cause de positions idéologiques qui ne s'appuient sur aucune étude comparative approfondie. Ainsi le Cher va continuer à souffrir de la faiblesse de ses moyens de communication.

Forte de ces éléments, notre association « NON au POCL, OUI aux alternatives » est confirmée dans la justesse et la sagesse de ses analyses. Elle persiste, signe et s’engage résolument pour défendre la modernisation des lignes actuelles en infrastructures et en matériels, qui apportera le progrès, le vrai, au quotidien : amélioration des dessertes, gain en temps de parcours, en fréquence, en régularité, en confort face à un projet « pharaonique » devenu obsolète.

Nous vous convions à la conférence de presse
à l’Euro Café 41 rue moyenne à Bourges.
Le vendredi 16 Février à 10h.

Nelly Dequesne & Alfred de Lassence

Présidente & Vice-président

1 commentaire


20/06/2019 14:56

Ecrire un commentaire